Dessin mécanique

Dessins à l’harmonographe (mécanisme constitué par deux pendules qui permet de tracer sur une feuille des courbes résultant des mouvements de ces deux pendules). L’harmonographe est un imprimeur du temps passé, une machine qui trace tant que ça tourne, que ça balance. Lorsque tout redevient immobile l’encre continue à couler mais au même endroit, terminant le dessin par un gros point final (une belle tâche d’encre), chose que j’ai tenté d’éviter pour laisser l’imagination terminer le tracé.

2018 (extraits)